3 nouveaux podiums !

Trois nouveaux podiums à SOUCY : Après les deux acquis à Angerville, lors du Minarelli en Rotax, par Morgan RICHE et Thomas FENET-GARDE, respectivement 1er et 3ème, le week-end du 1er mai a apporté trois nouveaux podiums lors des qualifications du Challenge Rotax à Soucy.

Si la performance de Bruno DOS SANTOS, qui termine 2ème de cette finale qualificative en Rotax Master, était attendue tant ses résultats sur le circuit de Soucy sont probants depuis de nombreuses années, autant les deux podiums sur lesquels sont montés Félix SANDIN (2ème) et Alexis LEGUAY (3ème) en Nationale, représentent une très bonne nouvelle pour ces deux jeunes pilotes qui progressent de façon très régulière depuis la saison dernière. Félix monte donc sur la deuxième marche bien qu’étant parti en 20ème position pour la finale de cette épreuve de qualification ; nos deux représentants ont su tirer parti des conditions de course lors de la course finale.

Régulier comme à son habitude, Claude CHAPPAZ a réussi à mettre quelques pilotes derrière lui ; il termine à la 12ème place dans la catégorie DD2.

Rotax Master :
- 2ème Bruno DOS SANTOS : il lui appartiendra maintenant de confirmer au niveau national.
- 7ème Yvon PATER : il a navigué dans le TOP 8 tout le week-end sans toutefois pouvoir se battre pour une place sur le podium bien qu’évoluant en permanence à 1 voir 2 /10 des meilleurs temps.
- 12ème Alain GUESDON : il termine au milieu de peloton : bonne performance pour son retour en Rotax.

Rotax Max :
- 23ème Clément DEZ : « sorti » à la deuxième manche de qualification il part 30ème en pré – finale pour terminer 19ème ; une biellette et une colonne de direction tordues en finale ne lui permettent pas de défendre pleinement ses chances.
- 30ème Mickaël MARIN-POSADA : Il réalise un bon chrono, 14ème sur 44 partants. A retenir une 6ème place dans une manche de qualification qui l’amène à la 16ème place sur la grille de la pré-finale. Sa finale n’a duré que quelques tours : son châssis n’a pas supporté une collision avec un autre concurrent. Mickaël poursuit son apprentissage et accumule l’expérience qui lui servira lors des prochaines épreuves.
En consolante : 5ème Sébastien MASSOT ; aurait-il rencontré des difficultés dans l’utilisation des « Mojo » qui nécessitent une certaine adaptation et qui demandent à être utilisés plus souplement ?

Bonne chance à tous les pilotes qualifiés pour la suite de l’épreuve.

Pas encore de commentaires...

Les commentaires sont clos.